logo-castorCASTOR & HOMME...

Centre de Suivi des Populations de Castor en Drôme et Ardèche
Agrée au titre de l'article 40 de la loi du 10 juillet 1976 relative à la protection de l'environnement

 

Le castor chez nous

Historique sur les populations de castors

Découvrir le Castor du Rhône

Problèmes et protection actuels

Déprédations et protections

  1. PLAINTES
  2. L'activité du castor se manifeste sur les boisements riverains.

    • Motivations :
      • régime alimentaire ligneux
      • recherches d'éléments nutritifs spécifiques en relation avec le cycle végétatif
      • période de reproduction nécessitant d'importants besoins énergétiques
      • comportement constructeur

    La disparition artificielle de la ramière spécifique et protectrice n'est pas sans effet! Les déprédations s'exercent sur les sites où le castor, dès sa sortie de l'eau, est en contact avec une activité humaine intense. Les déprédations demeurent ponctuelles et très localisées:

      • 4,5 plaintes / an en Ardèche sur 12 ans
      • 4,7 plaintes / an en Drôme sur 10 ans (ramenées à l'échelle de la productivité agricole d'un département, elles sont inexistantes!)

    Le castor est capable de se nourrir de tout ce qui pousse dans une frange de pénétration terrestre de 30 à 50 mètres.

    • Essences, cultivées, consommées et (ou) utilisées par le castor :
      • pommier
      • pêcher
      • abricotier
      • cerisier
      • prunier
      • poirier
      • peuplier de culture
      • maïs
      • tournesol

      quelquefois :

      • la vigne
      • les conifères
      • les légumes

    Les facteurs de provocation engendrant des déprédations: essentiellement de nature humaine.

    Une intrusion du castor, en domaine cultivé, provoque une réaction!

     

    Qu'est-ce qu'une "plainte" ?

    Une "plainte" pour déprédations "imputables" au castor (venant troubler des intérêts économiques privés) est la résultante physique et psychologique de 7 facteurs essentiels révélateurs agissant isolément ou conjugués :

    • situation géographique
    • variable saisonnière
    • aspect politico-économique du moment
    • pression humaine sur le milieu riverain
    • ignorance: incompréhension de situations nouvelles
    • assistance ( besoin d')
    • intolérance: sens primitif du droit de propriété

    Analyser une "plainte" permet d'établir les causes de déséquilibre du domaine vital du castor, entraînant des problèmes conflictuels.

    Rechercher les paramètres permet d'y remédier afin de concilier les intérêts économiques des uns et les nécessités biologiques des autres.

     

  3. PROTECTIONS

Observation

Re-introduction

2010 © Castor et Homme - Centre de Suivi des Populations de Castors en Drôme Ardèche. Certains droits réservés.