logo-castorCASTOR & HOMME...

Centre de Suivi des Populations de Castor en Drôme et Ardèche
Agrée au titre de l'article 40 de la loi du 10 juillet 1976 relative à la protection de l'environnement

 

Le castor chez nous

Historique sur les populations de castors

Découvrir le Castor du Rhône

  1. QUEL EST SON NOM SCIENTIFIQUE?
  2. PALEONTHOLOGIE ET PREHISTOIRE
  3. EST-IL GROS?
  4. ADAPTATION A LA VIE AQUATIQUE
  5. S'ELOIGNE T-IL DES BORDS DE L'EAU?
  6. SA FOURRURE
  7. SA QUEUE
  8. SES PATTES
  9. SES DENTS
  10. QUE MANGE T-IL?
  11. SON APPAREIL DIGESTIF
  12. COMBIEN LA FEMELLE FAIT ELLE DE PETITS?
  13. VIT-IL EN GROUPE?
  14. LE VOCALE, LE SONORE, L'AUDITIF
  15. L'OLFACTIF
  16. LE TACTILE ET L'EFFORT
  17. Le castor recueille peu d'information par sa vue mal adaptée. Par contre une silhouette en mouvement, ou même immobile sur fond clair, est parfaitement repérable par l'animal.
    Aidé par sa mémoire, il connaît rigoureusement son environnement. Toute forme insolite, hors de portée de son odorat, attire son attention.
    Le sens de la position dans l'espace représente, associé à la mémoire, une synthèse des autres sens. Cela explique que le castor, animal crépusculaire et plus encore nocturne, puisse s'activer avec précision dans l'obscurité terrestre et aquatique.

  18. LE VISUEL ET LA POSITION DANS L'ESPACE
  19. OU VIT-IL?
  20. INDICES DE PRESENCE
  21. OU SE CACHE SON LOGIS?
  22. POURQUOI CONSTRUIT-IL DES BARRAGES?
  23. COMMENT ABAT-IL LES ARBRES?

Problèmes et protection actuels

Déprédations et protections

Observation

Re-introduction

2010 © Castor et Homme - Centre de Suivi des Populations de Castors en Drôme Ardèche. Certains droits réservés.