logo-castorCASTOR & HOMME...

Centre de Suivi des Populations de Castor en Drôme et Ardèche
Agrée au titre de l'article 40 de la loi du 10 juillet 1976 relative à la protection de l'environnement

 

Le castor chez nous

Historique sur les populations de castors

Découvrir le Castor du Rhône

  1. QUEL EST SON NOM SCIENTIFIQUE?
  2. PALEONTHOLOGIE ET PREHISTOIRE
  3. EST-IL GROS?
  4. ADAPTATION A LA VIE AQUATIQUE
  5. S'ELOIGNE T-IL DES BORDS DE L'EAU?
  6. SA FOURRURE
  7. SA QUEUE
  8. SES PATTES
  9. SES DENTS
  10. QUE MANGE T-IL?
  11. Le castor est strictement végétarien. Il ne mange jamais de poissons ! A la belle saison son régime est varié : plantes aquatiques, plantes herbacées terrestres (Armoise et Topinambour, notamment) mais aussi jeunes pousses de saules et de peupliers ainsi que leurs feuilles.

    De l'automne au début du printemps, il ne peut évidemment, se nourrir que de l'écorce de ces arbres. (les branches écorcées des arbres abattus sont souvent utilisées sélectivement comme éléments de construction ou de réparation).

    Il mange très près de l'eau mais surtout en eau peu profonde, en bordure de berge, prêt à plonger au moindre danger. Les reliefs de nourriture, accumulés souvent à la même place, prennent alors le nom de "réfectoire".

  12. SON APPAREIL DIGESTIF
  13. COMBIEN LA FEMELLE FAIT ELLE DE PETITS?
  14. VIT-IL EN GROUPE?
  15. LE VOCALE, LE SONORE, L'AUDITIF
  16. L'OLFACTIF
  17. LE TACTILE ET L'EFFORT
  18. LE VISUEL ET LA POSITION DANS L'ESPACE
  19. OU VIT-IL?
  20. INDICES DE PRESENCE
  21. OU SE CACHE SON LOGIS?
  22. POURQUOI CONSTRUIT-IL DES BARRAGES?
  23. COMMENT ABAT-IL LES ARBRES?

Problèmes et protection actuels

Déprédations et protections

Observation

Re-introduction

2010 © Castor et Homme - Centre de Suivi des Populations de Castors en Drôme Ardèche. Certains droits réservés.