logo-castorCASTOR & HOMME...

Centre de Suivi des Populations de Castor en Drôme et Ardèche
Agrée au titre de l'article 40 de la loi du 10 juillet 1976 relative à la protection de l'environnement

 

Le castor chez nous

Historique sur les populations de castors

Découvrir le Castor du Rhône

  1. QUEL EST SON NOM SCIENTIFIQUE?
  2. PALEONTHOLOGIE ET PREHISTOIRE
  3. EST-IL GROS?
  4. ADAPTATION A LA VIE AQUATIQUE
  5. S'ELOIGNE T-IL DES BORDS DE L'EAU?
  6. SA FOURRURE
  7. SA QUEUE
  8. SES PATTES
  9. SES DENTS
  10. QUE MANGE T-IL?
  11. SON APPAREIL DIGESTIF
  12. COMBIEN LA FEMELLE FAIT ELLE DE PETITS?
  13. VIT-IL EN GROUPE?
  14. LE VOCALE, LE SONORE, L'AUDITIF
  15. L'OLFACTIF
  16. LE TACTILE ET L'EFFORT
  17. LE VISUEL ET LA POSITION DANS L'ESPACE
  18. OU VIT-IL?
  19. INDICES DE PRESENCE
  20. Il est rare de rencontrer les castors.
    ILS SE MEFIENT DE L'HOMME, LEUR SEUL ENNEMI.
    Leur activité est donc surtout nocturne ! Par contre nous pouvons observer de jour les indices de leur présence:

    • bois écorcés "flottés"
    • arbres abattus ( en "pointe de crayon" ) au voisinage de l'eau
    • branches taillées en biseau · réfectoires
    • "toboggans" ou rampes d'accès dans les berges qu'ils utilisent pour sortir et entrer dans l'eau
    • constructions de terriers-huttes et de barrages
    • empreintes de pattes ou traces sinueuses de la queue
    • dépôts odorants de castoréum sur divers supports
    • excréments déposés sur la grève lors du retrait des eaux.

    toboggan  empreintes  des pates arrières écorcage  dépot de castoreum

  21. OU SE CACHE SON LOGIS?
  22. POURQUOI CONSTRUIT-IL DES BARRAGES?
  23. COMMENT ABAT-IL LES ARBRES?

Problèmes et protection actuels

Déprédations et protections

Observation

Re-introduction

2010 © Castor et Homme - Centre de Suivi des Populations de Castors en Drôme Ardèche. Certains droits réservés.