logo-castorCASTOR & HOMME...

Centre de Suivi des Populations de Castor en Drôme et Ardèche
Agrée au titre de l'article 40 de la loi du 10 juillet 1976 relative à la protection de l'environnement

 

Le castor chez nous

Historique sur les populations de castors

Découvrir le Castor du Rhône

  1. QUEL EST SON NOM SCIENTIFIQUE?
  2. PALEONTHOLOGIE ET PREHISTOIRE
  3. EST-IL GROS?
  4. ADAPTATION A LA VIE AQUATIQUE
  5. S'ELOIGNE T-IL DES BORDS DE L'EAU?
  6. SA FOURRURE
  7. SA QUEUE
  8. SES PATTES
  9. SES DENTS
  10. QUE MANGE T-IL?
  11. SON APPAREIL DIGESTIF
  12. L'œsophage, exposé à des dommages mécaniques par l'ingestion de bois, se régénère rapidement. L'estomac est simple et de petite taille. c'est dans le caecum que s'opère la pré-digestion de la cellulose, base de l'alimentation du castor.
    Le castor, comme beaucoup de rongeurs, pratique la coecotrophie (sorte de rumination) qui lui fait ré-ingurgiter à la sortie de l'anus des boulettes alimentaires pour un deuxième tour de circuit digestif.

    crottes


    Les crottes finales, brunes, inodores et très friables (fibres ligneuses) sont toujours déposées dans l'eau où elles se désagrègent.

     

  13. COMBIEN LA FEMELLE FAIT ELLE DE PETITS?
  14. VIT-IL EN GROUPE?
  15. LE VOCALE, LE SONORE, L'AUDITIF
  16. L'OLFACTIF
  17. LE TACTILE ET L'EFFORT
  18. LE VISUEL ET LA POSITION DANS L'ESPACE
  19. OU VIT-IL?
  20. INDICES DE PRESENCE
  21. OU SE CACHE SON LOGIS?
  22. POURQUOI CONSTRUIT-IL DES BARRAGES?
  23. COMMENT ABAT-IL LES ARBRES?

Problèmes et protection actuels

Déprédations et protections

Observation

Re-introduction

2010 © Castor et Homme - Centre de Suivi des Populations de Castors en Drôme Ardèche. Certains droits réservés.